Entre Valence et Séville

Dernier état de mon voyage, la Floride !

Cet état, entouré de magie et de soleil, fut l’un des derniers à être maitrisé et habité, mais fut aussi l’un des première découverts et habités. On y trouve ainsi   la plus vieille ville des États-Unis, Saint Augustine. A l’époque, on parlait de San Agostino, on ne parlait pas de ville mais de fort, et on ne parlait pas anglais mais espagnol.

Le vieux Saint Augustine offre un bel éventail de bâtiments fortifiés du 17ème, de maisons espagnoles, mais aussi d’hotels de luxe construit à la fin du 19ème siècle par des copains des Rockfeller, Vanderbilt et Morgan. Celui-ci, perfectionniste, fit venir le train jusqu’à la Floride pour que l’élite puisse y accéder dans le plus grand des conforts. Et enfin de s’assurer que ses hôtels ne seraient occupés que par l’élite, il ne les ouvra que de janvier à mars, et loua les chambres à la saison, seulement sur recommandation !

Visite très sympa d’un village espagnol reconstitué, d’une exposition sur la constitution et l’échec d’une colonie dirigée par les anglais mais exploitée par des corses, grecs et italiens.

Le soir, j’ai mangé mon premier Chili (bah ouais, la Floride a comme un parfum de Mexique) avec une californienne qui visite chaque année un pays pendant 2 mois … avec sa fille d’une dizaine d’année. Trop cool quoi !

This slideshow requires JavaScript.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: