Bienvenue en territoire touristique

Le Cuba au nord de Trinidad est bien différent de l’Oriente, l’est sauvage et préservé.  Bien sur, il y a la pluie, qui se fait de plus en plus présente, et violente. Evidemment, il y a l’augmentation du nombre de touristes, de vendeurs de souvenirs et d’artisanat et  presque de restaurants (presque car malgré l’afflux des touristes, Cuba reste Cuba). Mais ce n’est pas le seul changement, on sent que le niveau de vie s’améliore, que les habitants ont presque un pied dans la consommation. On y trouve des boutiques, du coca et même des voitures récentes !

Grâce à son classement au patrimoine de l’humanité, Trinidad a pu profiter de la restauration de son centre historique. C’est évidemment magnifique, coloré et authentique. Et le travail de restauration est si bien fait que l’on évite presque le côté « reconstruction plastoc » dont souffre souvent ce genre de centre historique rénové.

Pour se plonger dans cette ville d’antan entre élégance, faste et air champêtre, nous avons logé dans un magnifique palais entièrement rénové (avec internet gratuit dans le wifi, salle de bain de la mort qui tue et tout et tout).

Le lendemain, nous sommes partis visiter deux plantations. La première valait le coup pour son mirador, le dernier encore debout des Caraïbes et de l’Amérique du Nord, qui permettait au propriétaire de vérifier le travail des esclaves sur tout son terrain. La deuxième, plus modeste, se distinguait par son intérieur entièrement peint et très bien conservé et surtout par son activité. Car la plantation vit toujours. On y cultive la banane et le café … et le tourisme. Tous les jours 4 à 8 personnes viennent déjeuner (et déguster un des meilleurs porcs que j’ai mangé sur l’île) en écoutant de la musique de campagne (incroyable) ou en essayent d’y jouer (je dois avouer que la prestation de Papa à la basse était meilleur que celle d’Aurore à l’instrument du chacha). Les touristes – donc nous, et quand je dis nous, je veux dire, nous quatre, papa inclus – peuvent aussi faire une promenade à cheval à travers la plantation. Au dire de mon père,  la journée la plus sympa du voyage !

This slideshow requires JavaScript.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: