Un roadtrip surréel

Cela fait seulement 3 jours que j’ai fini le dernier exam de ma vie étudiante.  Et pourtant, tout cela me semble très loin.

Mardi, seulement 12h après mon (seul) exam, je me réveille aux aurores pour prendre la route avec un ami, Matthieu. Direction : le ski !

Le début de la route se déroule parfaitement, longues discussions, musiques françaises, pause burgers et balades américaines déprimantes. Les paysages sont toujours aussi fous, et les espaces immenses.
Evidement, on se retrouve coincés dans une tempête de neige. On survit. On traverse le parc naturel de Banff : à couper le souffle.  On change de playlist. L’ambiance est très cosy. L’autoroute est fermée pour cause de tempête. Pas de problème, on prend une petite route. Je m’assoupie. Et pan, je me réveille. Je vois la voiture qui glisse vers le fossé. 10 secondes plus tard, me voilà à escalader la voiture pour pouvoir sortir. Drôle de sentiment que de voir sa voiture glisser, sans pouvoir rien faire. Pendants 10 secondes, le temps s’est juste figé.

Heuresement pour nous, les canadiens sont toujours d’une aussi grande gentillesse et aide. Un conducteur de pick-up essaie de sortir la voiture du ravin, sans succès. Un autre conducteur, nous raccompagne jusqu’à la ville la plus proche : à une demi-heure. Une heure et demi et 300$ plus tard, notre voiture est sorti du ravin. Assez incroyablement, la voiture, et nous, n’a pratiquement rien ! Pas une rayure et nous avons réussi à reclipser le pare-choc.

This slideshow requires JavaScript.

Toujours sous le choc, on repense à la conversation un peu folle qu’on a eu avec le dépanneur : un indien qui ne pouvait pas le payer lui a laissé un loup comme moyen de paiement ; sa louve, c’est la petite-fille du loup de Danse avec les loups, le film avec Costner, elle mange de tout, particulièrement les petits chiens, par contre les gros chiens sont ses amis. Et puis, on se tait, on s’aperçoit qu’on est en train d’assister à une aurore boréal. Malheureusement le ciel était un peu nuageux, mais ça reste irréel !!

Enfin, on arrive à Revelstolke, notre station de ski. Epuisés, on s’endort en 10 minutes, prêt à dévaler les pistes.

La suite … Demain :)

Advertisements

One comment

  1. Plus de peur que de mal finalement. Il m’est déjà arrivé la même mésaventure, et ce, au milieu d’une route en pente. Les freins à main de ma voiture m’ont lâché et celle-ci s’est mise à dégringoler tout en bas pour s’encastrer dans le mur de quelqu’un, aie. Les gens ont juste fait les badauds sans que quelqu’un ne se soit proposé pour aider. Heureusement, il n’y a pas eu de pertes humaines, mais par contre des tas de paperasses à régler. Le roadtrip s’est finalement achevé par un spectacle inoubliable d’aurore boréale. Ce n’était pas qu’un mauvais souvenir !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: