Toronto, les retrouvailles françaises

Hier était un grand jour. Non seulement, Marine, l’amie française de l’EDHEC qui nous prête son appart, est enfin rentrée à Toronto, mais Camille, une autre amie de l’EDHEC qui me rejoint pour un roadtrip de 10 jours, est aussi arrivée de Chicago, et Romain et Alice, avec qui j’ai passé quatre mois à Edmonton non-stop, se préparent à repartir le lendemain. Inutile de vous dire que la journée a été placée sous le signe des grosses retrouvailles françaises et des moments d’émotions.

Après, avoir marché jusqu’à la CN Tower, nous sommes allés dans le quartier artistique de Toronto : la Distillerie. Cette ancienne zone industrielle a été entièrement réhabilitée et transformée en rond-point artistique de la ville : galeries, écoles d’art, restaus, sculptures etc. Un coin très agréable.
Ensuite, on a exploré downtown avec Younge Street, sa grande artère, ses boutiques et Dundas Square, son mini Time Square.

Puis l’heure est venue pour Camille et moi de louer une voiture. Ce qui s’est avéré bien plus difficile que prévu car trouver une voiture pas chère quand on a moins de 25 ans relève du parcours du combattant et que payer une voiture avec une carte bancaire bloquée est tout bonnement impossible !

Finalement, après avoir pris la décision de louer la voiture via un site internet français le lendemain car ma carte sera d’ici-là débloquée, le groupe est enfin prêt à aller diner dans Little Italy, le quartier où habite Marine. Après un dîner bien joyeux, nous nous précipitons au lit car le réveil du lendemain sera bien matinal.

A 8h, nous arrivons bien fatigués à l’aéroport. Camille et moi disons au revoir aux deux edmontoniens, avant de nous rendre compte que nous ne pouvons toujours pas louer de voiture car le plafond de ma carte bleue est toujours dépassé. Après de multiples coups de fil, nous décidons de revoir notre roadtrip, de partir un jour plus tard, de modifier notre trajet, et de profiter de cette journée pour rattraper le temps perdu.

Après un long brunch et un arrêt sucrerie à Kensington Market, et un chocolat chaud au Bailey’s et à la cannelle à Church Street, le quartier gay du centre-ville, nous ne rêvons que d’une chose : que tout se passe bien demain, que nous puissions récupérer une voiture sans nous ruiner et surtout que nous puissions enfin voir les fameuses chutes du Niagara !!!

This slideshow requires JavaScript.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: